Bienvenue

BIENVENUE SUR PATMO CREATIONS
DÉCOUVREZ LES AUTRES ACTIVITÉS DE PATMO... PEINTURE, COUTURE, JOUETS OU TRICOTS, TOUTES CES CRÉATIONS M'APPORTENT BEAUCOUP DE PLAISIR. ET PAR CES QUELQUES PAGES J'AIMERAI VOUS FAIRE PARTAGER CETTE AVENTURE.

Décoration, meubles et accessoires...

Décoration intérieure

Emilie Pageot n’est pas difficile question décoration. Elle vit simplement et son intérieur doit, avant tout, être fonctionnel. Ce qu’aime Emilie Pageot, c’est être dehors, dans son jardin, et profiter de la douceur du soir.
Je voulais, pour le sol de la cuisine, un carrelage ancien comme il en existait autrefois, décoré dans la masse. Avec un peu de papier pour encadrement, un morceau de papier Canson,  de la colle et un peu d’aquarelle, je réalise le carrelage voulu, passé comme il se doit, usé par endroit. Pour les murs, ce sera un crépi choisi dans ma collection d’échantillon de papier peint.
 
A l'étage, Pas facile d’habiller les murs de la chambrette. J’ai utilisé un papier avec lames de bois trouvé dans mon catalogue d’échantillon de papier peint . Je trouve que cela simule bien un lambris. Il y en a juste une feuille, il ne faut pas se rater, il n’y a rien de trop.
Petit problème, il se colle mal, la colle à bois n’est pas assez rapide, vu que je ne peux maintenir de pression. J’utilise finalement mon mélange, enduit colle blanche, qui a un plus grand pouvoir d’adhérence.

Le sol, initialement était en vieux plancher craquant, grinçant à chaque pas. Émilie, après un gros ponçage et nettoyage a préféré recouvrir celui-ci d’une moquette. Voila qui isolera davantage la petite chambre. (Cela m’arrange bien il faut le dire). Je suis donc aveuglément Émilie dans ses choix. Ce sera de la moquette.
 
Un papier, légèrement velours, fera l’affaire. Il s’accorde parfaitement avec le revêtement des murs blancs tirants un peu sur le vieux rose …  Je n’adore pas le rose, mais, bon, ce n’est pas pour moi !

 Meubles et accessoires...

 Toujours très pratique Émilie a opté pour un mobilier de cuisine facile à vivre et fonctionnel. Les meubles de formica rouge, trouvés dans la brocante de Monsieur Léon, lui ont paru parfaits pour son usage. Un bon poêle à bois lui fournira le chauffage pour cet hiver.
Au dessus de l’évier, un chauffe-eau au gaz. Une luciole 12V. dont l’ampoule peinte avec de la peinture pour verre, couleur bleue, figure la veilleuse. Les têtes de robinet sont faites avec des clous de girofle. C’est par la façade que les gaz brulés sont évacués. Un tubino de fil de couture et une punaise à trois pointes ont servi à la réalisation. Au dessus de la porte, un compteur bleu.

 
Rien de plus à ajouter sur le mobilier d’Émilie, tous les détails se trouvent sur le blog de minimanie
La cuisinière est en bristol. J’ai utiliser la méthode du pliage. Le premier prototype  était complètement de guingois, mais bon, l’idée était là, c’était faisable. Après quelques essais, j’ai finalisé le plan et je suis assez satisfaite du résultat.
J’ai modifié un peu la façade du four, (je la trouvais plus « rétro » ainsi). Mais le plan fonctionne.

De la même façon, j’ai fabriqué la poêle à bois en m’inspirant d’un modèle vu dans un catalogue publicitaire. A l’intérieur quelques bûches  et la  lueur rouge réalisée de la même manière que la veilleuse du chauffe-eau. 
Le réfrigérateur est lui aussi en carton, mais en carton bois. L’accès de la cuisine étant limité je n’ai volontairement pas  rempli le réfrigérateur (travail inutile, puisqu’il reste fermé) mais il est tout de même aménagé.Les meubles ainsi que la table sont faits à partir de bois de boîte à fromage. Le formica, quant à lui, est rendu à l’aide d’un morceau de carton rouge découpé dans une chemise à courrier, puis verni.
Dans le placard vertical, on y trouve une petite réserve alimentaire, quelques boîtes de conserve, des pots de confiture, et des boites pour le chien…

Je ne vous ai pas dit ? A non? Bon eh bien !  Maintenant vous savez, Emilie a un chien…. Il entrera en scène un peu plus tard…..

La chambre
Décidément la chambre est bien petite,  (voir le mobilier d'Emilie) bien qu'il ne soit pas tout à fait à son goût, Emilie à déniché un lit cosy. Il est très "vintage" mais il est surtout très pratique avec ses niches fourre-tout où Émilie a toujours un tas de trésor à ranger. Quelques bons livres à son chevet, la photo de son neveu, un souvenir de voyage et toujours son éternelle tasse à tisane.
Un petit placard à portes coulissantes lui sert de commode et, pour ranger livres et partitions, une étagère bon marché et un meuble secrétaire complètent le mobilier. Elle l’a décorée avec des objets qui lui ressemblent, tout en douceur et en bonne humeur.

Socrate, le chat, passe son temps à guetter les oiseaux, tandis que Câline, profite de la tiédeur de l'édredon pour faire une petite sieste...
Biscornue, comme elle est, la chambre n’est pas facile à meubler. Basse de plafond avec ses rampants, je ne pouvais y loger un lit traditionnel. Seul un « quatre pieds » pouvait faire l’affaire. Mais je trouvais la solution un peu trop simple. Alors Emilie a cherché un lit cosy.

Après quelque recherche et documentation, j’ai fini par trouver celui qui me convenait. Le petit miroir central éclaire un peu la scène, et rend l’ensemble un peu moins austère.
Pour la couleur, je n’avais pas le choix, les meubles de cette époque étaient tous couleur bois plus ou moins foncée, mais… en bois. Les meubles de la chambre sont en médium, réalisés dans les lames d’un vieux store. La couleur était parfaite.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire